L’actualité du web et du marketing
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Quels canaux d’acquisition choisir pour son entreprise ?

Une entreprise, quel que soit son secteur d’activité, se doit de consacrer une partie de son budget marketing à la recherche et au développement de...

Auteur
Ordiama
partager sur les réseaux sociaux
Partager cet article
canaux d'acquisitions pour entreprise

Une entreprise, quel que soit son secteur d’activité, se doit de consacrer une partie de son budget marketing à la recherche et au développement de canaux d’acquisition client (numériques et physiques) pertinents. Ces dernières années, la plupart des entreprises utilisent leurs sites web (environ 89 %), l’emailing (81 %) et les réseaux sociaux (72 %) pour l’acquisition client, selon Invesp.

Pour toucher le plus grand nombre de prospects, il est important de déterminer les canaux d’acquisition les mieux adaptés à sa stratégie marketing. Une tâche qui n’est pas toujours facile avec les nombreuses solutions pouvant être exploitées actuellement : référencement naturel ou payant, calling, salons et événements, publicité, plateformes de recommandation…

Mais alors, comment les choisir ? Nous allons tout de suite le découvrir !

Canaux d’acquisition : qu’est-ce-que c’est et quelle est leur importance pour une entreprise ?

On entend par canal d’acquisition tous les points de contact où on l’on peut trouver des prospects et des clients. On distingue deux types de canaux d’acquisition marketing, à savoir l’omnicanal et le multicanal. Le premier consiste à être présent sur absolument tous les canaux et est surtout adapté aux moyennes et grandes entreprises, dans la mesure où il requiert une quantité colossale de ressources. Le second, quant à lui, consiste à intégrer plusieurs canaux dans sa stratégie d’acquisition de leads.

Pour réussir sa stratégie d’acquisition client, il est primordial de bien choisir et d’exploiter ces points de contact ou, du moins, certains d’entre eux. La raison est simple : plus une entreprise se fait connaître, plus ses chances de trouver de nouveaux prospects et d’améliorer ses ventes augmentent.

Implémenter les canaux d’acquisition dans sa stratégie marketing permet à une entreprise, qu’il s’agisse d’une société de vente de produits ou de services (en B2B ou en B2C), de :

  • Avoir régulièrement de nouveaux contacts, leads et clients
  • Faciliter et optimiser ses process en se focalisant essentiellement sur la vente
  • Développer et accroître sa notoriété
  • Attirer davantage de partenaires et d’investisseurs
  • Réduire ses coûts d’acquisition, etc.

Pour information, les canaux d’acquisition se divisent en deux catégories, à savoir les canaux offline et online. Privilégiant le contact direct avec le prospect, les canaux d’acquisition offline incluent entre autres le marketing de bouche-à-oreille, le calling, le démarchage, les événements tels que les salons et les conférences, etc.

Les canaux d’acquisition online, en revanche, englobent le SEO (Search Engine Optimization) et le SEA (Search Engine Advertising), l’email marketing, l’affiliation en ligne, la publicité digitale, les réseaux sociaux tels que Facebook, LinkedIn, YouTube, TikTok, Instagram, etc.

Quels sont les éléments à prendre en compte pour choisir les canaux d’acquisition adaptés à son entreprise ?

Le choix des canaux d’acquisition client est une étape indispensable dans la mise en place d’une stratégie de Marketing Digital. Pour choisir les canaux les mieux adaptés à son entreprise, plusieurs critères doivent être pris en compte.

Les types de produits et services proposés

Il est important de prendre en considération les types de produits et services proposés par l’entreprise. Dans le cas où cette dernière vend des produits destinés au grand public, les médias sociaux comme Facebook sont les plus appropriés.

Si, en revanche, elle propose des services en B2B, un ciblage précis est nécessaire et, par conséquent, il est conseillé de se tourner vers le SEA ou encore les réseaux sociaux comme LinkedIn. Bien entendu, il faut toujours tenir compte du format utilisé pour promouvoir l’offre (texte, vidéo, etc.).

L’audience cible

Pour connaître les canaux d’acquisition les mieux adaptés, l’audience cible doit être déterminée au préalable. Il est ainsi recommandé de bien définir son buyer persona, en se basant sur des caractéristiques démographiques (âge, sexe, localisation, etc.) et/ou sur ses habitudes de consommateur.

Pour une entreprise qui cible une audience jeune, par exemple, le marketing d’influence devrait avoir plus d’impact. En effet, ce type de public est beaucoup plus réceptif à un partenariat avec des influenceurs plutôt qu’à une simple campagne publicitaire.

Par ailleurs, si la société cible essentiellement des professionnels dans des domaines spécifiques, l’emailing peut s’avérer beaucoup plus efficace. Bref, il faut être là où son audience se trouve.

La concurrence

La concurrence compte également parmi les éléments à considérer dans le choix des canaux d’acquisition leads. Pour avoir un avantage concurrentiel, il ne faut pas hésiter à étudier les stratégies d’acquisition mises en place par les concurrents, en se s’appuyant sur les canaux qu’ils exploitent, leur visibilité, les interactions sur leurs contenus, etc. Pour cela, une veille concurrentielle est de mise.

À noter que si les concurrents sont présents sur des canaux spécifiques, il n’est pas forcément nécessaire d’adopter la même stratégie, dans la mesure où chaque société a ses propres objectifs, ressources et audiences cible.

Le retour sur investissement (ROI) attendu

Le ROI (Return on Investment) doit être évalué pour chaque canal d’acquisition. En effet, cela ne sert à rien d’investir dans des canaux qui n’apportent pas de leads qualifiés. C’est la raison pour laquelle il est parfois nécessaire de tester certains canaux d’acquisition et d’évaluer leurs coûts, ainsi que leur potentielle rentabilité.

Les ressources disponibles et les objectifs à atteindre

Avant de choisir tel ou tel canal d’acquisition client, chaque entreprise doit prendre en compte ses ressources et ses objectifs marketing, à court et à long terme. Définir son budget pour le plan d’acquisition est une étape importante. Il faut s’assurer d’avoir les ressources nécessaires pour atteindre ses objectifs.

Dans le cas où une société ne dispose pas de budget suffisant pour diffuser de la publicité sur les grandes chaînes de télévision, elle doit se tourner vers des canaux beaucoup plus accessibles comme les médias sociaux ou opter pour une stratégie de référencement naturel.

Combien de canaux d’acquisition choisir pour son entreprise ?

Une entreprise peut exploiter un seul canal d’acquisition ou, au contraire, en choisir plusieurs. Les risques sont cependant plus importants, si on se contente d’un seul canal puisqu’il peut être difficile d’avoir une bonne visibilité et de trouver des prospects.

Pour éviter un tel désagrément, il est recommandé de varier, dans la mesure du possible, les canaux d’acquisition. En plus des canaux purement publicitaires comme le SEA, il est fortement conseillé d’exploiter ceux orientés vers la communication comme le SEO et les réseaux sociaux.

Bien évidemment, il est toujours nécessaire d’expérimenter et de mesurer les performances de chaque canal, avant la mise en place de la stratégie d’acquisition. En ce qui concerne les contenus diffusés, ils doivent être adaptés aux canaux d’acquisition choisis afin d’atteindre efficacement son audience, tout en restant cohérent avec son identité de marque.

Conclusion

Pour réussir sa stratégie d’acquisition client et générer plus de ventes, choisir les canaux adaptés et fiables est une étape indispensable.

Divers critères doivent être pris en compte, pour ne citer que l’audience cible, les types de produits ou services proposés, le ROI attendu et les objectifs à atteindre. Avec les nombreux canaux disponibles actuellement, il faut prendre son temps et se poser les bonnes questions.

Le plus important est d’atteindre son public cible et de toucher le plus de prospects possible. C’est un véritable travail de fond qui doit être amélioré au fil du temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × deux =

Nos articles sur la même thématique

Depuis la crise sanitaire du Covid-19, le travail indépendant est en plein essor en France et dans le monde. Selon le site independant.io, cette tendance...

Contrairement aux idées reçues, la transformation digitale n’est pas essentiellement réservée aux grandes structures professionnelles. Les PME ainsi que les petites entreprises locales peuvent également...

Fidéliser des clients est essentiel pour toute entreprise. Contrairement à l’acquisition de nouveaux clients, qui peut être coûteuse, fidéliser des clients existants est souvent plus...